BURKINA FASO: Lettre au vaillant peuple Burkinabé "si proche du but"...

BURKINA FASO: Lettre au vaillant peuple Burkinabé "si proche du but"...

Burkina Faso - manifestation du peuple contre le putsch militaire

Politique
Outils
Typographie

Les BLANCS et les ARABES qui nous ont converti aux religions du livre savent décapiter leurs traîtres. Le vainqueur du Tour de France reçoit son trophée à la place de la Concorde, autrefois place de la Révolution, située entre l'église de la Madeleine et le Palais Bourbon (Assemblée nationale). LOUIS XVI et de nombreux royalistes y furent soigneusement guillotinés. Imbibés de préceptes religieux, devant son bourreau, le NEGRE préfère le pardon à la loi du talion.

« Les cœurs SENSIBLES ne remportent JAMAIS de batailles DECISIVES » - GEORGE JACKSON

Les REVOLUTIONS sont avortées en AFRIQUE à cause de la palabre. Au Burkina, le régime de Blaise Compaoré était à l'agonie. La plupart des apparatchiks se sont frayés le chemin de l'exil dans la savane. Le peuple, pourtant courageux, a fini par déposer les coutelas avant d'achever sa noble mission. Les bourreaux ont repris du poil de la bête. Il ne faut surtout pas compter sur le soutien de la Leucodermie, principal sponsor des putschistes. On sait qui a sauvé Blaise et sa suite de la vindicte populaire.

Au Burkina, tout avait si bien commencé, mais le travail était sans finition. Trop de biens immobiliers mal acquis encore debout dans les quartiers résidentiels, des membres du C.D.P roulant carrosse dans les grandes artères de Ouaga, les vitres teintées d'arrogance, n'ont jamais été inquiétés ; des gangsters officiels en treillis choyés par la classe politique. Résultat : retour à la case départ. A ce jour, une dizaine de civils abattus dans la rue.

Le NEGRE a un sérieux problème avec l'Histoire.

Si le Ghana est un exemple de stabilité politique depuis plus de 30 ans, c'est parce que le Président JOHN.JERRY RAWLINGS n'avait pas tergiversé avec les bourreaux. Ignatius Kutu Acheampong, Frederick Akuffo, Akwasi Afrifa, tous anciens dictateurs militaires, ont été fusillés sur la place publique.

Publicité:

Je vitupère contre l'effusion de sang. Mais si c'est le seul moyen de pacifier un pays, alors que le mortier s'exprime.

Le destin d'un ENCLOS est l'instabilité et l'anarchie. Seul un Etat fédéral est viable en AFRIQUE.

La PATRIE ou LA MORT !

Auteur:LASCONY NYSYMB

Vidéo: Appel à la mobilisation générale du collectif "Balai Citoyen"

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Publicité: