[Société] FEMME NOIRE ET RENAISSANCE: "LE RETOUR DE LA GARDIENNE" - par Modibo FAKOLI DOUMBIA

[Société] FEMME NOIRE ET RENAISSANCE: "LE RETOUR DE LA GARDIENNE" - par Modibo FAKOLI DOUMBIA

Société
Outils
Typographie

La femme Kamite fut la première combattante de l'arène humaine, elle sera la dernière à quitter le théâtre des "opérations". Si elle s'est absentée durant ces derniers siècles de crises infantiles c'est parce qu'elle éprouvait la maâturité de ses enfants. L'Humanité a enfin passé le stade de la puberté spirituelle.

"Tchièw Wolo'Baw de be niôgôn'na"! Sagesse Bamanan du MALI

Tentative de traduction en français: "Dans l'arène de la Vie ce sont les Mères plutôt que les hommes qui s'affrontent"

Mise au point :

Vue des sommets de la spiritualité négro-africaine il n'est point nécessaire de démontrer la pertinence de cette sagesse. L'Afrique noire (KAMA) est le berceau de l'enfant qui deviendra Homme. C'est ici que la Femme reçu du Créateur la procuration de procréer. Une Déesse était née. Elle s'appelait ASATE; Noire comme AMON, elle connaissait son essence.

En ramenant HORON (HORUS) à l'existence terrestre la Déesse se fût Mère. Le cycle de la Magie était ouvert. La Femme noire éduqua le monde aux merveilles de l'Amour maternel! La flamme ne s'éteindra plus…

Si ASATE fut la Mère des rois, TCHATY fut leur Vizir… La toute "première" premier ministre de l'humanité apprit aux hommes l'art de la diplomatie sans effusion de sang. Tchaty fut à NARE MARI (NARMER) ce qu'une Mère est à son fils: Une gardienne incorruptible! Après plusieurs siècles TCHATY la Panthère nubienne continua d'inspirer la vaillance aux femmes noires: Des fières KANDAKA de la Nubie aux intrépides Gardiennes du roi GWEHANZIN en passant par les téméraires lionnes de la Reine Ndaté Yalla Mbodj du Walo , l'Afrique noire authentique a toujours séduit par la beauté tant maternelle que combative de la Femme noire!

L'ère est venue de ressusciter celle qui accoucha des pères de la civilisation humaine. Que les sceptiques se rassurent: Les coups portés par les envahisseurs eurasiatiques ne peuvent être fatals à l'authentique Femme Noire! On n'extermine pas l'énergie cosmique par le sabre et les versets. La femme Kamite fut la première combattante de l'arène humaine, elle sera la dernière à quitter le théâtre des "opérations". Si elle s'est absentée durant ces derniers siècles de crises infantiles c'est parce qu'elle éprouvait la maâturité de ses enfants.

L'Humanité a enfin passé le stade de la puberté spirituelle. Sur l'échelle de la prise de Conscience 6253 ans est un âge adulte. Le temps du bilan est arrivé: Rendons son trône à celle qui accoucha des Rois!

L'année 6254 (2017 èv) est un nouveau départ!

.

Ka hêrê kê!

.

Sur l'image:

  • ASATE-la-Magicienne, première femme à donner la Vie
  • Femmes du DAN-HOME (Bénin) Gardiennes du Roi GWEHANZIN
.

Par Modibo FAKOLI DOUMBIA, Traditionaliste, chercheur, Gardien du Bois Sacré, Chargé de Communication à 3RNA-MAAYA

Crédit publication:

Article par : Kouadio, alias K-Wad Moov'in

Publicité:

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Publicité: