Qui sommes nous ?

En Afrique, où les responsables verrouillent les médias d'états, pour n'en faire que des outils de promotion des partis et des leaders politiques, Facebook est apparu fort opportunément comme un outil de promotion de la démocratie sociale et de conscientisation des masses citoyennes laborieuses.

Fondé en 2015 par Kouadio KOUAME, le site AfroPolitis.com, traduit la vision d'un monde où les citoyens prennent véritablement la parole, pour participer activement aux débats publiques qui impactent leur vie quotidienne.

Panafricaniste engagé et passionné, j'ai eu à coeur, à travers ce média, de proposer aux africains et aux citoyens du monde, un média indépendant, socialement connecté(à travers les réseaux), et dont le rôle serait de valoriser la qualité des contenus produits par les internautes sur Facebook et ailleurs.

Sur AfroPolitis, nous avons un parti pris assumé : promouvoir la vision d'une Afrique unie, forte et prospère. Par l'éducation, les sociétés africaines traditionnelles ont été déstructurées et vaincues, par l'éducation et la re-information, nous renaîtrons de nos cendres.

Et c'est cette idée que nous avons pour ambition de promouvoir à travers le media AfroPolitis, et plus généralement, à travers un activisme averti sur Facebook et l'internet.

Vous l'aurez compris, AfroPolitis.com se propose de servir de plateforme de valorisation des contenus produits par les internautes sur Facebook et sur le web, en rapport avec l'actualité africaine et l'actualité internationale, en fonction de leur degré de pertinence, de qualité et de fiabilité informationnelle.

La rigueur dans le traitement des informations, l'interactivité avec nos lecteurs et une rédaction participative associant, lorsque c'est possible, les auteurs des publications faisant l'objet d'un article sur notre site.

Notre ligne éditoriale pourrait se décliner à travers notre principal engagement : "permettre aux citoyens que nous sommes d'exprimer librement leurs points de vue, plutôt que de les gaver des opinions pré-faites, et des prêt-à-pensées médiatiques, comme le font les médias traditionnels.

AfroPolitis : la genèse d'un média du futur présent...

L'idée de ce média nous a été inspirée par les internautes, pendant la crise post-électorale ivoirienne, au moment même nous prêchions la paix et la tolérance à travers nos comptes facebook, dans l'objectif d'éviter la guerre à à notre pays, tandis qu'un grand nombre de nos compatriotes ivoirien.ne.s et africain.e.s, entonnaient le son de cloche de la guerre pour résoudre un simple différend électoral...

Comment construire un média de faire contre-poids à la propagande guerrière des média officiels dits "mainstream" ?

Alors que la plupart d'entre nous se sentait impuissante face à ce désastre que vivait la Côte d'Ivoire, c'est alors que je me suis souvenu d'un proverbe de Lao-Tseu :

"un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas".

Construire un média crédible demande d'avoir des moyens importants en matières de finances, de ressources humaines et de matériels... Alors par où commencer ? Où poserais-je donc le premier pas de ce voyage de mille lieues ?

Sur Facebook ! C'était mon environnement le plus immédiat et le plus accessible (juste au bout de mes doigts), là où nous sommes connectés à "notre monde"(parents, amis, proches ou lointains, ...) à chaque instant. Un vrai miracle moderne!

Il faut dire que je maîtrisais parfaitement l'utilisation de Facebook pour organiser et promouvoir des soirées, alors il s'agissait pour moi de changer de sujet principal, en passant de la danse...à l'activisme politique.

C'est ainsi que j'ai commencé à m'investir davantage dans le débat politique, même si j'avais toujours gardé une certaine conscience politique.

Un activisme politique averti sur Internet et sur les réseaux sociaux

J'ai commencé à utiliser Facebook, d'abord pour des intérêts scientifiques, ensuite pour des intérêts économiques(promotion de soirées, prospection commerciale), puis pour des intérêts sociaux (en leur capacité à créer, à consolider, voir à humaniser les liens sociaux (grâce à toutes ces photos, vidéos, messages, que l'on échange quasiment en temps réel avec nos proches)... Sans blague, j'aime beaucoup Facebook et je suis conscient de la place déséquilibrée qu'il prend dans nos vies,...mais je me suis engagé de façon plus déterminée ces dernières années en faveur de la liberté de parole citoyenne, face aux manipulations des médias traditionnels.

Comme le dit le message de cette vidéo :

" L'esprit de communauté a une immense valeur et il est propre à chaque région du monde. Mais demandez à n'importe qui... ...une chose ne change jamais. C'est ce que nous faisons les uns pour les autres, qui donne tout son sens à la communauté.".

L'esprit de communauté, c'est ce que j'ai manifesté à travers les 10 035 Likes (pouces levés ) et les 2714 coeurs ❤️, que j'ai attribué à vos publications les plus pertinentes, à la fois pour en encourager leurs auteurs, mais également, pour donner de la visibilité aux informations les plus utiles,...(Pour rejoindre ma petite inspiratrice de ce media => www.fb.com/kmoovin ou www.fb.com/ikouame.net).

Animer une communauté sur Facebook ou sur les réseaux sociaux, est un travail de tous les instants, qui requiert de s'abonner à toutes les sources d'informations potentielles disponibles, de les répertorier à la volée, de les traiter, de les recouper, de visionner les vidéos live (ou pas), de répondre aux commentaires,...sans compter le nombre d'articles publiés sur www.afropolitis.com, ...

A travers ce média et partout ailleurs, je revendique le droit de penser librement, de façon autonome, et jamais par procuration, de même que nous défendons, la liberté de penser et de paroles de chaque citoyen. C'est notre vocation première que d'être le micro tendu aux sans voix.