Technologie

Les noirs sont-ils maudits? Voici une question qui mettra sûrement en colère plus d’un. Pourtant elle mérite d’être posée au moment où le monde noir, le continent noir, est à la recherche de ses marques pour construire une société qui serait basée sur ses valeurs propres. Depuis des siècles, Arabes et Blancs, à la faveur de l’esclavage et de la colonisation, ne cessent de tout entreprendre pour faire croire que les Noirs sont des sous-hommes qui n’ont rien apporté à la civilisation humaine. Mais le pire est que les Noirs eux-mêmes ne sont pas loin de le croire.

Photo de Ludovic Biyong, auteur de l'algorithme

Les algorithmes intelligents, une compétition intellectuelle de plusieurs millions de dollars où les informaticiens mettent leur compétence au profit de la société et du bien-être des concitoyens. L'algorithme intelligent du jeune Africain Ludovic Biyong a été retenu par la société américaine HPN (Health Provider Network) comme potentiel lauréat du grand concours lancé en ce début d'année 2015. En effet, la société HPN avait lancé ce concours offrant au gagnant 5 Millions $ au lauréat et 1 Millons de $ au runner-up.

Actuellement l'appareil est capable de produire 10g de carbone par heure...

Un moyen de tirer du dioxyde de carbone (CO2) de l'air et d’en faire des nanofibres de carbone, a été trouvé par un groupe de scientifiques américains.

Abou Assi et son équipe

Chaque année, les habitants de Gaza consomment 180 millions de mètre cubes d'eau, alors qu’il ne faudrait en utiliser que 60 au maximum pour ne pas épuiser les réserves. Selon les projections de l’ONU, d’ici cinq ans, 500 000 habitants de plus porteront la consommation à 260 millions de mètres cubes par an. Une catastrophe annoncée qui a poussé un ingénieur à Gaza à se tourner vers la nanotechnologie pour trouver une solution durable.

Photo Afate Kodjo Gnikou

Le génie togolais a fait parler de lui et ce, à Barcelone en Espagne. Le Togolais Afate Kodjo Gnikou, inventeur de l’imprimante 3D a ravi le 1er prix de l’innovation technologique au cours de la 10ème conférence international du réseau des laboratoires de fabrication numérique (FabLab).

Publicité: