fbpx

[Etats-Unis] Accusé de crimes contre l'humanité, Bill Gates aurait été mis aux arrêts par l'armée US ce mardi 27 juillet 2021

International
Typographie

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, le milliardaire qui affirmait vouloir réduire la population mondiale grâce à un vaccin et à la stérilisation de masse aurait été mis aux arrêts par l'armée américaine ce mardi 27 juillet 2021. Poursuivi entre autres pour des crimes rituels pédo-satanistes, du trafic d'enfant et autres crimes innommables, Bill Gates était recherché depuis de longs mois mais l'homme s'était particulièrement montré insaisissable.

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, le milliardaire qui affirmait vouloir réduire la population mondiale grâce à un vaccin et à la stérilisation de masse aurait été mis aux arrêts par l'armée américaine ce mardi 27 juillet 2021. Poursuivi entre autres pour des crimes rituels pédo-satanistes, du trafic d'enfant et autres crimes innommables, Bill Gates était recherché depuis de longs mois mais l'homme s'était particulièrement montré insaisissable.

Après un interminable jeu de cache-cache, c'est finalement ce mardi 27 juillet 2021 que l'armée américaine aurait enfin réussi à mettre la main sur le bras armé financier et l'un des principaux architectes du scandale sanitaire mondiale du Covid-19.

Rappelez-vous que Bill Gates, à travers sa fondation Bill & Melinda Gates, est le principal actionnaire de l'OMS, du programme COVAX, du GAVI, du Forum économique mondial,...

Des sources militaires bien introduites au sein de l'U.S. Navy ont révélé que l'armée avait passé des mois à essayer de trouver Bill Gates, mais que le milliardaire s'était avéré insaisissable, utilisant sa fortune et ses relations au sein de l'état profond américain pour échapper à son arrestation...

C'est finalement avec la coopération de Melinda Gates que les militaires auraient réussi à mettre l'individu hors d'état de nuire, tant les crimes reprochés sont nombreux et d'une extrême gravité.

Au nombre de ces accusations graves portées contre Bill Gates, nous pouvons citer :

  1. Fraude sur le vaccin anti covid-19 : Il aurait contraint la FDA à délivrer une autorisation d'urgence pour les vaccins Covid-19, sachant très bien que le cocktail chimique est clairement dangereux pour les vacciné.e.s en raison que le cocktail pharmaceutique potentiellement dangereux ne mettrait pas seulement en danger les receveurs mais modifierait l'ADN humain.
  2. Tentative de crime de masse : Le JAG(Judge Advocate General's Corps), l'unité militaire spéciale servant à la justice militaire américaine, a également enquêté pour savoir si les vaccins covid-19 contiennent des nanoparticules synthétiques, fabriquées par Microsoft et la société suédoise de biotechnologie Biohax International. Ces nanoparticules qui, une fois dans le corps humain, peuvent être utilisées pour déclencher à distance, grâce aux puissantes ondes électromagnétiques de la 5G, toutes sortes d'accidents mortels chez les vacciné.e.s : des arrêts cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des crimes de masse, des thromboses pulmonaires,...
  3. Escroquerie et prise illégale d'intérêt dans la vente des vaccins anti-covid 19 : L'armée allègue que Bill Gates a profité massivement des ventes de vaccins pour s'enrichir sur le dos des milliers de victimes mortes suite aux injections. Selon les documents du JAG, Bill Gates, qui a précédemment nié avoir un intérêt financier dans les vaccins, a gagné au moins 10 milliards de dollars grâce aux ventes conjointes des vaccins Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.
  4. Meurtre de masse : Le JAG tient Gates en partie responsable de la mort de 7 000 citoyens américains qui sont décédés dans les 72 heures après avoir reçu le médicament.
  5. Traffic d'enfants :En outre, l'armée a accusé Gates d'être le cerveau d'un réseau de trafic d'enfants, qu'il dirigeait avec le pédophile condamné Jeffrey Epstein. Des sources concordantes de l'armée US ont rapporté que des Navy seals américains, sous l'autorité de la JAG, ont pris d'assaut le ranch de 492 acres de Bill Gates dans le nord-ouest du Wyoming le 20 mai dernier. Ils y auraient découvert un bunker souterrain où des enfants avaient été temporairement logés avant d'être vendus comme esclaves. Une carte mémoire SD récupérée sur les lieux montrait une jeune fille en pyjama, menottée à un lit et réclamant sa mère. Hors caméra, on pouvait entendre Bill Gates encourager l'enfant à s'habiller en talons hauts et en lingerie pour mieux plaire à ses "nouveaux papa et maman".

Cette preuve, associée à la fraude vaccinale de Gates, a incité l'armée à lancer une chasse à l'homme mondiale pour le mettre hors d'état de nuire.

Des sources proches du dossier ont déclaré que l'épouse de Gates, Melinda, avait joué un rôle crucial dans son arrestation.

"Au départ, elle était réticente à coopérer pleinement, car elle pensait que la connaissance de son implication pourrait mettre en péril la fortune qu'elle vise à obtenir du règlement du divorce, dont la majeure partie n'a pas été versée. Mais le JAG dispose de preuves prouvant qu'elle avait connaissance du trafic d'enfants et lui a dit qu'elle serait inculpée aux côtés de Bill, si elle ne coopérait pas. Il s'est avéré que Bill lui avait envoyé des courriels chiffrés qu'elle seule pouvait décoder. Il voulait se réconcilier. L'armée a utilisé cela à son avantage"

Melinda a fini par lui répondre, ajoute notre source, et a accepté une rencontre. Elle a demandé à Bill de lui indiquer l'heure et le lieu. En réponse, Bill Gates a suggéré une maison qu'il avait possédée à Myrtle Beach. Bien que les militaires aient surveillé toutes les propriétés connues de Gates, la maison de Myrtle Beach avait échappé à leur attention, car Gates l'avait achetée sous un faux nom.

Lorsque Gates s'est présenté, les Marines l'y attendaient déjà. Il aurait été placé en garde à vue et serait actuellement détenu dans un lieu inconnu en attendant d'être transporté à Guantanamo Bay.

Source : Military Arrests Bill Gates

Auteur : Par Kouadio Kouamé

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS