fbpx

[Les dessous des mots] Pourquoi appelle t-on les blancs "gan gan" chez les peuples côtiers de Côte d'Ivoire ?

Culture
Typographie

Les langues africaines sont des bibliothèques vivantes qui consignent et compilent au fil du temps, les faits d'histoires et de société. La linguistique est le domaine de la science moderne qui s'efforce de retrouver et de retranscrire ces vestiges de notre histoire savamment cachés dans nos langues ancestrales.

AfroPolitis.com, votre média citoyen socialement connecté accorde une grande importance au développement de la culture africaine authentique sous toutes ses formes. À travers la sélection rigoureuse d'articles pertinents et utiles rédigés par des internautes (plus ou moins anonymes) sur les réseaux sociaux, notre rédaction entend inciter chaque africain et chaque africaine à contribuer à l'oeuvre de reconstruction culturelle de l'Afrique, qui passe par la revalorisation de nos langues ancestrales, leur développement pédagogique et leur transmission aux futures générations.

Dans cette perspective, nous avons sélectionné ce post intéressant de Koutouan Patrice, dans le groupe facebook Le Village d'Afrique, dans la rubrique intitulée "Les dessous des mots".

Le mot "gangan" : origine historique et signification

GANGAN. Le mot Gangan en n'tchan désigne l'homme de race blanche en Avicam, Alladjan, Aizi. La deuxième moitié du XVIIième siècle fut animé par la traite négrière dont le monopole était détenu par les Hollandais et Anglais dont le principal pôle était Addah et Avagou.

Le mot Gangan désignant l'homme de race blanche est utilisé par les peuples du littoral Alladjan et Lahou.

Les Alladjan et les Avicam, détenaient le monopole de la vente de sel et de produits européens (fusil, poudre à canon, étoffes, gin, bijoux, etc…) avec les peuples voisins du littoral dont les Adjoukrou, les Tchaman, etc…

Ainsi, le mot Gangan tire son origine de faits jadis atypiques, en effet des navires négriers ou de négoces installés par moment le long du littoral, on enttendait des sons "gan, gan", bruits des travaux d'entretient de ces navires. Ainsi le nom Gangan fut attribué aux blancs pour signifier "ceux qui émettent des sons gan gan", parlant des travaux effectués.

Source : Koutouan Patrice

Source de la publication

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS