fbpx

[International] La Russie déploie pour la première fois son missile ''Avangard'' capable d'atteindre 20 fois la vitesse du son

Politique
Typographie

L’Iran, la Chine et la Russie ont commencé le vendredi 27 décembre dernier des exercices navals conjoints dans l’océan Indien et le golfe d’Oman, exercices qui vont s'étaler jusqu'au lundi 30 décembre 2019. Deux faits notables à signaler pour ces exercices conjoints : (1) la Russie déploie pour la première fois dans une opération terrain son missile intercontinental "Avangard", capable d'atteindre une vitesse 20 fois supérieure à la vitesse du son, et (2) ces exercices coïncident avec le lancement par la Chine de la fusée Longue Marche-5, plus puissant lanceur au monde capable d'atteindre la planète Mars.

Bien que l’objectif officiel assigné à ces exercices est de renforcer la sécurité du commerce maritime international dans le golfe Persique et le détroit d’Hormuz, il faut noter la volonté conjointe de l'Iran, de la Chine et la Russie d'envoyer un message important aux États-Unis et à d’autres pays occidentaux qui ont annoncé le mois dernier la création de deux coalitions maritimes comprenant des États arabes du golfe Persique comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. C'est ce que rapporte l'éditorial du journal Rai Al-Youm de ce samedi.

Notons également que le détroit d'Hormuz est un secteur très stratégique, militairement et économiquement compte tenu des 18 millions de barils de pétrole qui y transitent quotidiennement, sans compter les risques de piraterie et la lutte contre le terrorisme et les enjeux liés au partage d'informations et à l'échange d'expériences.

L'Iran désenclavé grâce à ces exercices

L’Iran qui fait face à un blocus américain sévère est le plus grand gagnant de cet exercice, car il brise le siège imposé par les États-Unis et montre que Téhéran, fort du soutien des deux superpuissances russe et chinoise, « ne peut être isolé ».

En effet, selon le journal Rai al-Youm, les États-Unis ne dominent plus à eux seuls le monde et ne déterminent plus son sort militaire et politique. L’ère de leur hégémonie s’érode rapidement et la région du golfe Persique, en particulier le détroit d’Hormuz, n’est plus sous leur emprise comme il y avait un siècle.

Quand la Chine lance sa fusée Longue Marche-5 en même temps...

Les manœuvres en question ont coïncidé avec le lancement par la Chine de la fusée Longue Marche-5, un des lanceurs les plus puissants au monde, étape cruciale pour une mission sur Mars programmée pour 2020.

En outre, la Russie a intégré dans son arsenal militaire son arme intercontinentale d’un nouveau genre : le planeur hypersonique « Avangard ». Cette innovation technique s’inscrit dans un contexte de tensions accrues avec les États-Unis sur les technologies de balistiques et d’antimissiles. Le déploiement d’Avangard marque une avancée russe qui semble prendre de vitesse les autres puissances.

Selon le Président Poutine, "c'est un excellent cadeau de fin d'année. "

Les rapports occidentaux indiquent que la Chine deviendra la plus grande puissance économique dans les 10 prochaines années et qu’elle peut établir avec le partenariat russe un système financier mondial mettant fin au dollar américain d’ici cinq ans. Et donc, il va sans dire que l’Iran contrairement à ses voisins arabes devient d’ores et déjà l’allié d’un État très prometteur et qui plus est fiable.

Face aux appétits insatiables des prédateurs américains et français, l'équilibre de l'armement s'impose aux nations comme la seule façon d'assurer leur sécurité et de protéger leurs intérêts économiques. S'armer est devenu aussi, la seule façon de voir quel pays est réellement pauvre et quel pays est réellement riche.

Le monde est en perpétuel changement...

L’Iran se lie d’amitié avec les puissants parce qu’il a l’ambition d’accéder à une industrie militaire avancée et de développer sa sphère d’influence. Mais ses voisins arabes se lient eux aux puissants qui en font de simples et vils vassaux. Ils multiplient en outre les actes de provocations en cherchant une certaine suprématie dans la création de « cyberarmées ».

Pendant ce temps, l’Iran progresse et se développe.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS