fbpx

[France] ''On mutait des profs pédophiles dans les outre-mer !'' - Quand Ségolène Royal lâche une bombe chez Bourdin et se fait limoger !!!

Politique
Typographie

Ségolène Royal a tenu à briser le tabou sur la pédophilie en France au micro de Jean-Jacques Bourdin, dans son émission "Bourdin Direct" du 3 janvier 2019 dernier. Alors qu’elle est interrogée sur l’affaire Gabriel MATZNEFF, elle est revenue sur son expérience de ministre déléguée à l’Enseignement scolaire auprès du ministre de l’Éducation Nationale, pour témoigner sans ambages : "On mutait les profs pédophiles dans les outre-mer !". À peine 4 jours plus tard, elle se faisait notifier son limogeage de son poste d'ambassadrice des pôles arctiques... Alors Ségolène Royal a t'elle prononcé le mot de trop ?

Ségolène Royal, présidente de "Désir d'avenir pour la planète", ancienne ministre de l'Ecologie, et ambassadrice des pôles a fait une déclaration qui aura fait l'effet d'une bombe compte tenue de la célérité avec laquelle son limogeage est intervenue.

Dans cette interview, Ségolène Royal a dénoncé l'injustice dans la réforme du système de retraite, comme elle le fait régulièrement depuis le mois de décembre et bien avant, mais avec une certaine discrétion... donc jusque là rien de nouveau sous le soleil. Mais il a fallu attendre jusqu'à la fin de l'interview pour qu'elle lève le voile sur la pédophilie institutionnelle en France.

En effet, témoignant de son expérience de ministre déléguée à l’Enseignement scolaire auprès du ministre de l’Éducation Nationale en 1997 sous Jospin, elle déclare in extenso :

"Cette pédophilie abominable qui a bénéficié pendant trop longtemps d'une complaisance dans ce milieu là (...) Parce que j'ai fait les premières instructions sur cette affaire de pédophilie(...) Avant on mutait discrètement les [professeurs] pédophiles et si possible dans les Outre-mer comme ça c'était loin et on n'en entendait plus parler."

Et elle explique également avoir subi des menaces lorsqu’elle travaillait sur des cas de suicide d’élèves victimes d’agressions sexuelles :

"(...) j'ai dit vous avez une obligation lorsque vous avez un signalement d'abus sexuel et de pédophilie dans le système scolaire... ça été difficile, ça été très très difficile. J'ai même subi beaucoup de menaces et j'ai vu la chape de plomb qui était sur ce sujet (...) personne n’en parlait. Il est temps de rétablir les choses".

L’extrait de cette interview qui a suscité beaucoup d'émoi dans les territoires ultra-marins et qui a fait le tour des réseaux sociaux a certainement accélérer le limogeage de Ségolène Royal.

Cette révélation de Ségolène Royal a fait naturellement réagir vivement l'association des maires de Guyane qui, par la voix de son président, a publié une lettre ouverte dans laquelle il dénonce ces pratiques et s'inquiète du sentiment de citoyens de seconde zone de ses administrés :

"L’émoi suscité par cette vidéo [...] nourrit davantage, si faire se peut, chez les Français d'Outre-mer, le sentiment d'appartenir à une autre France. Un sentiment qui ne repose plus seulement sur l'éloignement géographique et le retard structurel mais aussi, en l'espèce, de réceptacle aux déviants sexuels dont l'Hexagone chercherait à se débarrasser."David Riché

Il demande par conséquent au président de la République de rassurer ses compatriotes d’outre-mer sur les vérifications judiciaires des professionnels en lien avec la jeunesse, et de rassurer également les enseignants "qui pourraient être injustement soupçonnés".

Le député de La Réunion David Lorion a également réagi sur les réseaux sociaux :

"Si @RoyalSegolene a les preuves de qu'elle affirme, c'est scandaleux et criminel qu'un fait aussi grave n'est pas été dénoncé dès que les ministres en avaient connaissance. Les outre-mer ne sont pas une autre France, c'est la France ! Je demande que toute la clarté soit faite ! "

La pédophilie institutionnelle : un tabou qu'il vaut mieux ne pas briser...

Pour conclure sur ce sujet, nous invitons nos lecteurs à suivre cette émission qui revient avec force détail sur cette affaire "MATZNEFF" et ses implications politico-philosophiques, voire anthropologiques.

Crédit publication : par La rédaction - AfroPolitis.com

Auteur : Kouamé Kouadio, Fondateur & directeur de la publication - AfroPolitis Media

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS