L'écrivain congolais Alain MABANCKOU, qui vient d'entrer au Collège de France, donne son point de vue sur la tentative de Hold Up électorale que tente de faire passer Denis Sassou-Nguesso, à travers les réseaux de communication françafricains...et ce, après 32 ans au pouvoir en République du Congo. Dans cette interview accordée au quotidien français "Le Point", il donne sa lecture de la situation socio-politique délétère qui prévaut dans son pays...

Dimanche 20 Mars 2016. Un jour. Quatre élections présidentielles dans quatre pays Africains dont : le Bénin, le Niger, le Congo - Brazzaville, et le Sénégal (référendum). Des experts et politologues africains donnent leurs analyses éclairées sur les vrais enjeux de cette vague d'élections pour les peuples africains eux-même dans un premier temps, et ensuite, les implications géopolitiques de ces élections pour le continent Africain tout entier.

Selon les chiffres annoncés par l’Institut Béninois de Sondage(Ibs), les premières tendances donnent Patrice TALON vient largement en tête avec 64, 8% alors que Lionel ZINSOU n’a que 35,2%. Tandis que dans le QG du candidat Patrice Talon, l'ambiance est à la fête, Lionel ZINSOU reconnaît promptement sa défaite et appelle son adversaire pour le féliciter. Un bel exemple de démocratie pour tous les pays Africains!

Plus d'articles...

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir nos articles exclusifs par e-mail.