fbpx

[ Afrique du sud ] Julius MALEMA part en croisade contre les banques occidentales "collabos" du régime de l'appartheid

Photo de Julius MALEMA

Politique
Typographie

Julius Malema, le leader du mouvement Economic Freedom Fighters, une branche dissidente de l’ANC au pouvoir en Afrique du sud, a déclaré vendredi que des mouvements sont prévus pour 2016 au sein des agences de la filiale locale du groupe Barclays Africa, ABSA Bank, dans le cadre de la revendication d'une « véritable justice économique ».

« Nous sommes sérieux, nous voulons pleinement profiter de notre économie. Nous sommes fatigués du bavardage et de la théorie, nous voulons passer à l'action. Il faut que chaque entreprise explique comment elle compte rétablir les inégalités de notre économie », a fait savoir Julius Malema alors qu'il intervenait, vendredi 20 novembre 2015, à la chambre de commerce Germano-sud-africaine
Publicité:

Toujours selon ce dernier, une équipe de 3000 militants a déjà été constituée et la première entreprise ciblée est Absa Bank, la filiale en Afrique du sud du groupe Barclays Africa. Selon Julius Malema, ce groupe financier est dans la ligne de mire en raison du rôle actif qu'il a joué dans le financement des Afrikaneers, une frange de la population blanche qui était favorable à la politique de ségrégation et d'apartheid.

Le second nom cité est First National Bank, un autre des grands groupe bancaires du pays. « Nous les atteindrons un par un », a expliqué le leader du EFF. Il est difficile de prévoir la portée de telles initiatives. Mais l'expérience tirée du secteur des mines laisse entrevoir que si de ces opérations de blocages survenaient, l'économie sud-africaine risquerait de se trouver davantage perturbée, alors qu'elle fait déjà face à de nombreux défis, dont celui du change et du repli de la croissance.

Auteur: Idriss LINGE, journaliste de l'Agence Ecofin

Idriss LINGEjournaliste de l'Agence Ecofin.

Source : Agence Ecofin

Publicité:

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS