fbpx

Nouvelles du pays

Bloc Liste

Créé en février 2007 par le président George W. Bush, l’Africom, qui représente le Commandement régional militaire américain pour l’Afrique, s'est confronté au refus catégorique du Nigéria de s'installer sur le continent africain... Tant et si bien, qu'en 14 ans d'existence, AFRICOM n'a pas encore pu trouver un pays d'accueil pour son siège en Afrique jusqu'à ce jour. Du moins jusqu'à ce mardi 27 Avril 2021 où le président Muhammadu Buhari a laissé entendre, dans une visio-conférence avec Antony Blinken, le chef de la diplomatie de l'administration Biden, qu'il "demandait" le rapprochement de l'AFRICOM près du théâtre des opérations, sans que le communiqué final de cette réunion fasse état de cette requête. Qu'est ce qui pourrait justifier ce volt-face manifeste du Président Buhari ?

Une pétition internationale pour exiger la levée immédiate de l'embargo sur les armes imposée par l'ONU à la demande de la France contre le gouvernement légal et légitime de la Centrafrique ! Notre rédaction invite chaque africain.e et afrodescendant.e, ainsi que tout citoyen désireux de voir le peuple de la Centrafrique libéré de l'impérialisme de la France et de ses partenaires internationaux.

Voici ces onze accords de la honte, dits de la coopération, qui maintiennent l’Afrique Noire francophone sous la colonisation et sous la vassalité perpétuelle, par la France :

Les Douanes du Burkina Faso ont bénéficié de la coopération des Douanes maliennes dans le cadre de la lutte contre le trafic international de tortues, espèces protégées par la Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore Sauvages menacées d’extinction (CITES).

Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de cinq pays anglophones d’Afrique de l’Ouest et la Guinée réunis à Abuja ont rejeté ce jeudi la nouvelle monnaie commune de l’espace CEDEAO prônée par le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara le 21 décembre dernier lors du passage du Président Français en ZMAO

Carrefour market Douala Grand Mall, situé au quartier Bonadiwoto, Région du Littoral, département du Wouri, arrondissement de Douala 3ème, a connu une affluence exceptionnelle et de découverte, le 17 novembre, à l’occasion de son ouverture officielle au public.

Twitter, Facebook et Google croient-ils en la liberté d'expression ou en la censure? Twitter, Facebook et Google travaillent ensemble dans une stratégie coordonnée pour bloquer des millions de comptes Twitter. De plus, Facebook et Twitter ont tous deux suspendu le compte de Donald Trump. L'application Parler a été interdite par Google et même Apple est intervenue et a averti l'application Parler qu'elle pourrait également être interdite. La liberté d'expression existe-t-elle même plus en Amérique? Existera-t-il jamais sur les réseaux sociaux? C'est ce que décidera notre panel de chocolat intellectuel All Black. Après avoir réactivé son compte hier, cela n'aura duré longtemps, le temps de quelques tweets et hop il s'est fait couper le sifflet définitivement ! Twitter a suspendu pour toujours et à jamais le compte du président Trump et ses 88,7 millions d’abonnés. Bon ben fini les poilades de cet huluberlu qui pour un oui ou pour un non dégainait tweets sur tweets hallucinants au point d'en être devenu un vrai phénomène social. Mine de rien c'est lui qui a rendu populaire ce RS, avant lui beaucoup de gens qui ne connaissaient même pas ce qu'était Twitter et c'est ensuite que des millions de gens s'y sont abonnés. En gros des gars de la Silicon Valley chefs d'entreprises sont plus puissants que le président des États-Unis. Ce sont eux qui décident de qui a droit de parole. Truc de ouf ! Et ce n'est pas tout des RS alternatifs où ont trouvé refuge la plupart des bannis dont une grande part des pro Trump ou appartenant à des mouvances borderline ou faf et bien plusieurs de ces plate-formes qui disaient garantir une liberté d'expression faiblement modérée sont Dow à cette heure ! Certaines sont aussi carrément retirées des store Apple et Google. Pour ceux qui en doute il ne fait pas un pli que la censure s'installe dans le plus grand calme. C'est inquiétant ! Alors trêve d'hypocrisie ! Soyons clairs, parmi ceux qui en ce moment pourfendent la censure aujourd'hui des RS notamment les politicards libéraux sont les mêmes qui la réclamait hier. Hypocrites va ! Là c'est parce que c'est Trump qu'on les entend, Tchipppp !!! Qu'ils aillent se cacher ses sans honte ! Depuis des mois, des années cette maudite censure frappe des militants qui pourtant sont porteurs de causes justes et nobles et dénoncent les dégueulasseries du capitalisme impérialiste. Quand des défenseurs des droits humains et les gardiens de la Terre montent au créneau et se font basher pour être réduit au silence c'est qu'il est plus que temps de s'inquiéter. Là les censeurs déroulent juste leurs actes en roue libre ... Alors vociférer ne sert à rien, s'organiser c'est mieux !

Beaucoup ne comprennent pas pourquoi je parle autant de la Chine et me questionne souvent par le biais de l’humour … « Mais Pat, ne serais-tu pas un espion Chinois ? ». Ce sont souvent les mêmes qui vont te parler des Etats Unis à longueur de journée, parler, chanter et même penser dans un anglais new-yorkais vénère.

"J'ai accepté de m'engager pour la campagne de Stella Mac Cartney qui soutient notre combat pour la justice et la vérité", affirme Assa Traoré. Pourtant Stella Mac Cartney a amplement travaillé avec l'Oréal.

À l'instar du Nigéria, de l'Afrique du Sud, du Ghana, du Kenya, et de l'Ouganda, l’Éthiopie s’est lancée dans la conquête spatiale depuis quelques années. Après le lancement réussi de son premier satellite le 20 décembre 2019, elle en est aux dernières étapes pour le lancement d’un deuxième, un satellite de télédétection dans l’espace, toujours avec le soutien technique de la Chine. Toutefois, à l'heure où les défis géopolitiques mettent l'Afrique sous une pression économique et politique sans précédent, ne convient-il pas de s'interroger sur la pertinence d'un projet spatial à l'échelle continental ?

Coque de cocos

Industrie

Au Mozambique, une usine spécialisée dans l’extraction d’huile à partir de la coque de la noix de cajou entrera en activité en 2017 dans la ville de Nacala (province de Nampula).

SINOMA TECH

Industrie

Le groupe nigérian Dangote Cement Nigeria a annoncé, le 26 août, qu’il allait signer des contrats d’une valeur globale de 4,34 milliards de dollars avec la société chinoise Sinoma International Engineering Co, pour la construction de nouvelles usines dans huit pays en Afrique et en Asie.

Publicité
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement nos articles exclusifs par email.

Soutenir AFROPOLITIS

AfroPolitis.com est un média citoyen, panafricain, socialement connecté et politiquement engagé en faveur d'une Afrique unie, forte et prospère. Aidez-nous à préserver notre indépendance et à développer AfroPolitis.com grâce à vos dons.