fbpx

[Culture] Côte d'Ivoire : Histoire du Goto Bia

Culture
Typographie

Les Bia étaient formés de plusieurs peuples dont les Godié, Avikam, Nladianbo et Eotilé. Ils occupent cinq villages à savoir ancien Abia Koumassi, Abia Gnambo, Abeti, Abia Kouedo, Abia Asandin.

Les Bia étaient formés de plusieurs peuples dont les Godié, Avikam, Nladianbo et Eotilé. Ils occupent cinq villages à savoir ancien Abia Koumassi, Abia Gnambo, Abeti, Abia Kouedo, Abia Asandin.

La tradition orale recueillie à Abia Gnambo dit que les habitants de ce village sont d’origine aïzi, et viennent d’Abra. Chemin faisant, ils sont passés par Abreby, ont cohabité avec les Aladjan puis sont partis à Azigbo (île Boulay). La trop grande proximité des Tchaman, les pousse à partir à Abia Kumassi puis à Abia Gnambo.

La tradition orale des Abouré d’Ebra affirme que leurs ancêtres ont séjourné à Awèlè Gnambo (Abia Nyanbo), bien avant de créer leur village actuel.

Abia n’est qu’une déformation d’Abra, le village aïzi d’où sont venus les fondateurs d’Abia Gnambo. En nous référant à mes conclusions sur les Aïzi d’Abra, locuteurs du Mobou, nous pouvons dire que les fondateurs d’Abia Gnambo, sont un lointain métissage de Aizi-Eotile, d’Akwakwa-Abrem et de Dida-Krou, mais au cours de leurs déplacements, des éléments proprement Aladjan et Avikam se sont glissés parmi eux.

Leur passage à Azigbo et le nom d’Abia Koumasrè (c’est le nom réel d’ancien Koumassi) qu’ils donnent à une de leurs localités, prouvent qu’ils étaient des Aïzi. En effet, le suffixe srè veut dire lieu en langue Aïzi.

La tradition orale d’Abia Koumassi dit que leurs ancêtres étaient à la fois des Aïzi et des Aladjan. Des Eotile venus de Betimono (Vitré) région de Grand-Bassam, viendront s’établir à Ayerè (Abeti/Biettry) près d’Abia Koumasrè et d’Abia Gnambo. Ces Eotile et ces Aïzi étaient des frères qui se retrouvaient après une très longue séparation due aux tribulations de l’histoire. Ensemble, ils formeront le groupe locuteur de l'ntchan dénommé Bia vers la fin du 18° siècle.

Une autre vague de migration, venue d'Abadjin fut à l'origine de la création du village Abia Kouedo.

Source : In Facebook - Groupe NDP - "Nouvelles de mon Pays"

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS