fbpx

[Culture] Côte d'Ivoire : Pourquoi les wè du nord sont appelés wobé pendant que ceux du sud sont des guéré ?

Culture
Typographie

Le peuple Wê est situé â l’ouest de la Côte D’Ivoire entre le Fleuve Sassandra, frontière avec le peuple Gnaboa de Zoukougbé, les Kôyaka de Séguéla, le fleuve Cavally (frontière avec le Libéria) puis la Rivière Ko avec le peuple Dan (Yacouba) de Logouale.

De Toulepleu à Semian, le peuple Wê est composé de deux (2) régions qui sont le Guemon et le Cavally avec huit (8) départements qui sont Bangolo, Duékoué, Kouibly et Facobly pour la région du Guemon et Guiglo, Blolequin, Toulepleu et Taï pour la région du Cavally.

À l’origine, nous sommes Wê ou des Wêhons. Wêhon qui signifie (les hommes de paix qui ont pitié). En d’autres termes, le Wê est un Homme intègre.

Alors, pourquoi nous appelle t’on Gueré et Wobé ?

Vers les années 1867, les premiers colons arrivent dans la zone ouest de la Côte d’Ivoire en transitant par la région de Séguéla. Arrivé donc au bord du Fleuve Sassandra qui fait frontière entre le peuple Kôyaka de Séguéla et les Wê du Nord, le Colon interroge son interprète pour savoir le nom du peuple qui habite derrière le Fleuve avant de traverser.

C’est ainsi que l’interprète lui dira Wê-bèhe qui signifie en langue Kôyaka ce sont les Wê. Par déformation, le Colon écrit Wobé. Après donc la traversée, le colon parcourt d’abord la zone de Facobly. C’est pour cette raison que les premières églises ont été implantées à Facobly avant les autres villes et villages Wê.

Le colon transite ensuite par la région Dan (Yacouba) et arrive une fois encore à Logouale au bord de la rivière Ko qui fait frontière au Wê du Sud. Il interroge son interlocuteur qui cette fois est un Dan (Yacouba) avant de traverser la Rivière. Celui-ci répond pour dire au colon « Guê-Min » qui signifie en langue Dan (Yacouba), ce sont les Gueho (une tribu Wê du département de Bangolo).

Le colon écrira Guéré. Cette appellation est resté définitivement sur les Wê du Sud.

Il faut noté qu’à cette époque, il y avait un conflit entre la Tribu Gueho, les ressortissants du village Bangolo et les Dan (Yacouba) pour le contrôle de la Montagne Segaï.

Les deux peuples ont fait la paix plus tard sous la médiation du patriarche Pohan Bah du village Dah de la Tribu Gueho. En guise de paix, sa soeur a été donné en Mariage. De ce mariage est né Tro qui a eu pour enfants Tro Gueye ex Maire de Logouale. Quand au peuple Dan (Yacouba) une femme du nom de Zokalè du villa Blolé a été donné en mariage à Kohou Sinon (mon arrière grand mère).

En définitif, le peuple Wê est UN. Nous sommes des Wê. L’appellation Wobé pour parler des Wê du Nord et Gueré des Wê du Sud est une erreur depuis le temps colonial.

Je reviendrai sur l’histoire du conflit qui avait opposé les Dan (Yacouba) et les Gueho.

Que Gnonsoa veille sur le peuple Wê

Auteur : Ambroise BIONAO de Bangolo

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Bannière article sidebar 320x200px
Bannières article - sidebar - 320x300px
Bannières article - sidebar - 320x400px
Emplacement publicitaire 320x520px
Bannière article sidebar 320x600px
Bannière article sidebar 320x900px

Actualités récentes

Le ministère français des Armées vient de lancer un appel à projets visant à disposer de propositions pour lutter contre l’épidémie de COVID-19. Les propositions étant attendues pour le 12 avril au plus tard, il est recommandé aux intéressés de soumettre leur proposition jusqu'au 30 mars 2020.

Pendant le débat sur le "communautarisme" bat son plein dans les cercles des pouvoirs publics français. Dans le cadre d'un stage dans une pharmacie, je reçois un indien qui visiblement semble perdu, je l'approche pour voir si je peux l'aider, je me rend compte que le mr parle anglais, il me fait des signes à la main qu'il veut un masque ? et un autre médicament qu'il a pris le soin d'écrire...

Fiscalité, protection sociale, élargissement de l'ACCRE, congés maternité… L'auto-entreprise connaît des évolutions à compter du 1er janvier 2019. Retrouvez dans cet article les changements à prévoir et les conséquences sur la gestion de votre entreprise.

Le saviez-vous ? Haïti a décrété les 20 septembre de chaque année « Jour de Dessalines » et les 17 octobre « jour de deuil national » en hommage au père de la nation, le Général Jean Jacques Dessalines. Mais savez-vous les vrais raisons de cette décision ?

On entend toujours dire que la pyramide de Khéops fait partie des sept merveilles du monde... beaucoup le répètent. Mais savez-vous exactement pourquoi ? Nous allons vous le révéler dans cet article.

Voici un texte publié par le Shemsu Maât, le Kher Grégoire Biyogo, philosophe, politologue, égyptologue, philologue, écrivain et reconnu savant. Plus exactement, son texte est intitulé "Critique de la conception tératologique de l'idée de Renaissance dans le paysage scientifique et intellectuel kamite actuel. Essai de déconstruction et de re-dynamisation d'une idée".. AfroPolitis vous propose l'intégralité de ce texte dans l'optique de stimuler la réflexion de chaque kémit.

La librairie panafricaine TAMERY SEMATAWY, a accueilli ce DIMANCHE 1er Novembre 2020, de 17 H - 20 H, le Sech COOVI REKHMIRE, savant kémitologue, pour une conférence magistrale, sur le thème "JESUS DE NAZARETH, LE GALILEEN, ÉTAIT-IL LE MESSIE DES SAINTES ÉCRITURES OU LA VIGIE DES VILES IMPOSTURES ?".

Ne pas savoir que le jugement est un outil de mesure, de performance, c'est être aliéné que de penser cela. Toute société qui n'a pas d'instrument de jugement de soi et de ses membres est condamnée à être dominée. Ne pas avoir de règles, c'est être incapable ou refuser de se penser libre. Seuls les hommes libres édictent des lois, des règles qui régissent leurs vie, leurs relations et interactions. Il est des choses qui sont normatives, et l'absence de règles détruit tout groupe social parce qu'il est ainsi affaibli, prêt à être asservi.

La spiritualité de nos Traditions africaines est VÉRITÉ-JUSTESSE ! Voici l'intitulé de cette conversation - vérité autour de nos traditions ancestrales publié par Kafui Ekué, membre de notre communauté AfroPolitis Media. AfroPolitis.com, votre média socialement connecté et politiquement engagé pour une Afrique unie, forte et prospère sélectionne et met en lumière les contenus les plus pertinents, postés par les membres de notre communauté sur les réseaux sociaux.