fbpx

[Culture] Côte d'Ivoire : Pourquoi les wè du nord sont appelés wobé pendant que ceux du sud sont des guéré ?

Culture
Typographie

Le peuple Wê est situé â l’ouest de la Côte D’Ivoire entre le Fleuve Sassandra, frontière avec le peuple Gnaboa de Zoukougbé, les Kôyaka de Séguéla, le fleuve Cavally (frontière avec le Libéria) puis la Rivière Ko avec le peuple Dan (Yacouba) de Logouale.

De Toulepleu à Semian, le peuple Wê est composé de deux (2) régions qui sont le Guemon et le Cavally avec huit (8) départements qui sont Bangolo, Duékoué, Kouibly et Facobly pour la région du Guemon et Guiglo, Blolequin, Toulepleu et Taï pour la région du Cavally.

À l’origine, nous sommes Wê ou des Wêhons. Wêhon qui signifie (les hommes de paix qui ont pitié). En d’autres termes, le Wê est un Homme intègre.

Alors, pourquoi nous appelle t’on Gueré et Wobé ?

Vers les années 1867, les premiers colons arrivent dans la zone ouest de la Côte d’Ivoire en transitant par la région de Séguéla. Arrivé donc au bord du Fleuve Sassandra qui fait frontière entre le peuple Kôyaka de Séguéla et les Wê du Nord, le Colon interroge son interprète pour savoir le nom du peuple qui habite derrière le Fleuve avant de traverser.

C’est ainsi que l’interprète lui dira Wê-bèhe qui signifie en langue Kôyaka ce sont les Wê. Par déformation, le Colon écrit Wobé. Après donc la traversée, le colon parcourt d’abord la zone de Facobly. C’est pour cette raison que les premières églises ont été implantées à Facobly avant les autres villes et villages Wê.

Le colon transite ensuite par la région Dan (Yacouba) et arrive une fois encore à Logouale au bord de la rivière Ko qui fait frontière au Wê du Sud. Il interroge son interlocuteur qui cette fois est un Dan (Yacouba) avant de traverser la Rivière. Celui-ci répond pour dire au colon « Guê-Min » qui signifie en langue Dan (Yacouba), ce sont les Gueho (une tribu Wê du département de Bangolo).

Le colon écrira Guéré. Cette appellation est resté définitivement sur les Wê du Sud.

Il faut noté qu’à cette époque, il y avait un conflit entre la Tribu Gueho, les ressortissants du village Bangolo et les Dan (Yacouba) pour le contrôle de la Montagne Segaï.

Les deux peuples ont fait la paix plus tard sous la médiation du patriarche Pohan Bah du village Dah de la Tribu Gueho. En guise de paix, sa soeur a été donné en Mariage. De ce mariage est né Tro qui a eu pour enfants Tro Gueye ex Maire de Logouale. Quand au peuple Dan (Yacouba) une femme du nom de Zokalè du villa Blolé a été donné en mariage à Kohou Sinon (mon arrière grand mère).

En définitif, le peuple Wê est UN. Nous sommes des Wê. L’appellation Wobé pour parler des Wê du Nord et Gueré des Wê du Sud est une erreur depuis le temps colonial.

Je reviendrai sur l’histoire du conflit qui avait opposé les Dan (Yacouba) et les Gueho.

Que Gnonsoa veille sur le peuple Wê

Auteur : Ambroise BIONAO de Bangolo

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS