fbpx

[Billet] Gabon : ''Dans mon pays on prie, le corps dans l'eau''

Politique
Typographie

"Dans mon pays on prie, Le corps dans l'eau, La bouche sèche, Le ventre vide, On prie." C'est par cette strophe que débute ce billet publié par la slameuse Nanda La Gaboma, inspirée par une photo-capture d'une réalité saisissante. AfroPolitis.com vous recommande chaudement la lecture de ces mots savamment posés sur nos maux.

Dans mon pays on prie,
Le corps dans l'eau,
La bouche sèche,
Le ventre vide,
On prie

Et notre prière est d'un vert forêt
D'un vert floraison d'un autre demain
Et notre prière est jaune colère
D'un jaune Soleil nouvelle Aurore
Et notre prière a le bleu azur des beaux jours pourtant
Des cieux après l'orage
On prie en couleur
Et nos couleurs prient

Dans mon pays on prie
On prie à genoux
Les mains levés vers le ciel
Pour que Dieu donne la force de se mettre debout
Nos vies en posture de chien
On prie

Et Dieu attend
Il attend qu'on soit par terre
Parce qu'il n'écoute
Que ceux qui se rabaissent
Et ceux qu'on rabaissent
Alors l'humilié s'humilie
Pour qu'à Dieu monte son vœu
De bon matin

Seigneur si tu es là
Daigne entendre les prières des miens
Et les exaucer
À toi désormais mon peuple parle
Puisque les hommes n'écoutent plus
Et à vous les ancêtres
Vous qui veillez et à qui on ne parle plus
Daignez apporter secours
À votre descendance ici
Nous vous prions.

Mon pays peine et prie

Par : Nanda La Gaboma

Source :

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS