fbpx

FRANCE: « La classe politique est achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite », d'après Philippe de Villiers

Philippe de Villiers chez Jean Jacques Bourdin

Politique
Typographie

Invité ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV -RMC, Philippe de Villiers, l’ancien candidat à la présidentielle et chef de parti, a mis les pieds dans le plat. Et avec quel panache !

Venu présenter son nouveau livre, il a asséné son dégoût de la politique, entre autres: « Oui, dégoût, et surtout souffrance. J’ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j’en suis sorti avec le dégoût », déclare-t-il en ouverture de son livre Le moment est venu de dire ce que j’ai vu (Albin Michel)

Publicité:

Sur la Syrie, c’est clair, net et sans bavure. Il déclare:

"Vous voulez que je vous dise? La classe politique française, la diplomatie française, elle est soumise, elle obéit à des consignes et à des contrats; à des consignes américaines (parce que nous sommes sous clé américaine...), et donc l'Amérique a dit:"Nous, on soutient l'Arabie Saoudite et le Qatar qui nous demande de foutre en l'air BASHAR El ASSAD; et à des contrats. La classe politique française, elle fait attention à l'Arabie Saoudite et au Qatar, parce que la dette française c'est le Qatar, parce que les armes, c'est l'Arabie Saoudite, deuxième importateur mondial... La classe politique française, je pèse mes mots, la classe politique française est, en grande part, achetée par l'Arabie Saoudite et le Qatar"!

Pour sûr, les oreilles de beaucoup ont dû siffler ce matin du 1er octobre 2015.

La rédaction - AFROPOLITIS

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS