fbpx

[Culture] Les vérités de l'Histoire : l'ancêtre de l'arc de triomphe se trouve localisé dans l'Egypte antique

Culture
Typographie

L'origine de l'Arc de triomphe, dont la construction est impulsée par Napoléon 1 est inauguré en 1836 par le roi Louis-Philippe, qui le dédie aux armées de la Révolution. Cet arc est construit par l'architecte Jean-François Chalgrin qui dit-on se serait inspiré de l'arc romain de Titus à arche unique...En vérité, il faut remonter à la campagne d'Egypte de Napoléon pour savoir d'où vient l'inspiration de cet arc.

Après la grande invasion meurtrière des Babyloniens Grecs sur la population négro Africaine de l’Egypte, Ptolémée III, un roi Grec, est devenu pharaon par usurpation lors de la période lagide. Il faut savoir que la période lagide est marquée par la disparition des grands pharaons négro Africains de l’Egypte.

Cet arc est construit par l'architecte Jean-François Chalgrin qui dit-on se serait inspiré de l'arc romain de Titus à arche unique dont il s'émancipe par des dimensions exceptionnelles (environ 50 m de hauteur, 45 m de longueur et 22 m de largeur) et l'abandon des colonnes. En vérité, il faut remonter à la campagne d'Egypte de Napoléon pour savoir d'où vient l'inspiration de cet arc.

L'égo de Napoléon Bonaparte exigeait de voir sa grandeur traduite dans la pierre, et s'illustrait à travers les monuments de Paris. Aussi, après sa plus grande victoire, la bataille d’Austerlitz, l'empereur commande un monument à la hauteur de sa gloire, symbolisant la victoire militaire de l'armée pour les siècles à venir. Il déclare aux soldats français : « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de triomphe ». Un décret impérial fixe alors la construction de l'Arc de Triomphe. L'idée est de passer sous cet arc à l'entrée des grands boulevards. Si la place de la Bastille est en premier lieu évoquée, le ministre de l'Intérieur Champagny conseille de choisir la place de l'Étoile, aujourd'hui place Charles-de-Gaulle.

Mais la construction du monument, qui débute le 15 août 1806 sous la houlette de l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin, ne se fera pas sans heurt. Plusieurs fois interrompue, notamment lors du déclin napoléonien en 1812-1814, l'édification ne s'achèvera qu'en 1836 sous le règne de Louis-Philippe. Un texte à l'intérieur même de l'édifice résume l'épopée de sa construction.

L’ancêtre de l'arc de triomphe : la porte de PTOLEMÉE III, à Karnak en haute Egypte

Que représente l’arc de triomphe à Paris aujourd’hui ?

Dès son inauguration, l'Arc de Triomphe est pensé comme un monument symbolique. Quatre fois par an, l'Arc de Triomphe est témoin d'un phénomène climatique d'une grande majesté. Vers le 10 mai et le premier août, le soleil se couche dans l'axe du monument, côté Champs Élysées, tandis qu'il se lève dans l'axe opposé le 7 février et le 4 novembre.

Il abrite aujourd'hui la tombe du Soldat inconnu de la première guerre mondiale, et la flamme éternelle, ravivée quotidiennement à 18 h 30. Monument national, pont entre le passé et le présent, il est le témoin de l'histoire de France.

Par la rédaction - AfroPolitis.com

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS