fbpx

[Urgent] Tentative de coup d'état au Mali sous l'instigation d'un état étranger

Politique
Typographie

Le gouvernement de la transition malienne a annoncé dans le communiqué n°031 ce lundi 16 Mai 2022, qu'une tentative de coup d'état, soutenu par un ''Etat occidental'' a été déjouée dans la nuit du 11 au 12 mai dernier. Ce coup d'état était dirigé par un «groupuscule d'officiers et de sous officiers anti progressistes».

Au lendemain de l'annonce par le gouvernement Malien de son retrait total et définitif du G5 Sahel, le porte-parole du gouvernement, Abdoulaye Maïga, vient révéler dans un communiqué une tentative de coup d'état dirigée par un "groupuscule d'officiers et sous-officiers", tentative qui a été mise en échec "grâce à la vigilence et au professionnalisme" des Forces armées Malienne.

Nous vous proposons ci-dessous l'intégralité du communiqué

"Au nom de nos plus hautes autorités j'ai l'honneur de délivrer le communiqué numéro 031 du gouvernement de la transition; communiqué dont la teneur suit :"

Dans le dessein malsain de briser la dynamique de la refondation du Mali, un groupuscule d'officiers et de sous-officiers anti-progressiste malien a tenté un coup d'état dans la nuit du 11 au 12 mai 2022. Ces militaires étaient soutenus par un état occidental. La tentative a échoué grâce à la vigilance et au professionnalisme des forces de défense et de sécurité du Mali.

Le gouvernement de la république du Mali condamne avec la dernière rigueur, cette indigne atteinte à la sûreté de l'état, dont l'objectif visé, est d'entraver voire annihiler les efforts substantiels de sécurisation de notre pays, et le retour à un ordre constitutionnel, gage de paix et de stabilité.

Dans le cadre de l' enquête et de la recherche des complices impliqués dans ce projet funeste, le gouvernement de la république du Mali informe que tous les moyens nécessaires ainsi que les mesures appropriées ont été déployés. Notamment, le renforcement des contrôles aux sorties de la ville de Bamako, aux postes frontalier du Mali. En outre, les personnes interpellées seront mises à la disposition de la justice. Le gouvernement la république du Mali rassure que la situation est sous contrôle, invite la population au calme.

Que dieu bénisse le Mali fait à Bamako, le 16 mai 2022.

Merci de votre très aimable attention."

Abdoulaye Maïga

Crédit publication :Kouadio Kouamé

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS