fbpx

[Afrique] Changement de nom pour le franc CFA: la fin de la colonisation ?

Politique
Typographie

Manifestement il y a quelque chose qui dysfonctionne dans nos têtes et dans notre esprit. Devons-nous ce soir du 21 décembre 2019 sortir les gramophones pour danser Indépendance CHA CHA, comme les africains des années 1960 ( épidémies d'indépendances proclamées ici ou là)?

Puisque le Roi Ndjekoualé 1er ( alias Emmanuel Macron) vient d'assister à la proclamation de la fin du franc CFA en territoire de Côte d'Ivoire, en compagnie du toutou de la France, Alassane Ouattara, exactement comme le roi Baudouin 1er assistait, très satisfait, ce 30 juin 1960 à la proclamation de la fin de la colonisation du Congo. Le "Congo indépendant", on l'a vu et on le voit encore.

Le système colonial qui embrigade l'Afrique, particulièrement ses territoires francophones, dans la misère, est un mécanisme total, tentaculaire qui ne saurait prendre fin avec une opération monétaire duplicata. Il n'y a que chez nous qu'on veut croire qu'il est possible voire souhaitable que la colonisation soit réformée et qu'elle prenne fin gentiment, sans qu'on ait à en payer trop le prix.

Une monnaie soutient une économie et non l'inverse. L'économie africaine garde toutes les caractéristiques d'une économie coloniale, extravertie et continuant de produire des matières premières tous azimuts contre des produits finis de basse qualité, le tout dans des enclos coloniaux abusivement appelés Etats africains gouvernés par des pantins entourés d'une élite indigène récitant les dogmes économiques, politiques, sociaux, religieux conçus par les puissances qui font notre monde. Ces gens sont encadrés et protégés par des miliciens abusivement appelés Armées africaines dont la seule mission est de protéger les institutions coloniales sous l'impulsion des instructeurs étrangers qui leur apprennent à fuir devant le moindre danger sauf le peuple aux mains nues en colère qu'ils cassent joyeusement. France Quant à l'école coloniale dite africaine, une véritable machine à déprogrammer et à reprogrammer, elle est bien plus que solide.

Bref, le système est total et global. Ce n'est donc pas en attribuant un nouveau nom au Franc CFA que tout ceci va s'effondrer. Lisons un peu l'histoire de tous les peuples dominés depuis l'Antiquité, nous verrons qu'aucun n'a la réaction que nous avons vis-à-vis aussi bien des institutions de domination en place qu'envers les personnes qui les animent.

Le système de domination ne prend fin que lorsque la masse des dominés s'organise, se lève et assène le coup fatal aux marionnettes qui les dirigent et qui les narguent en proclamant, sous le regard ravi du maître, la fin de la servitude. L'histoire nous parle, écoutons-la au lieu de vouloir nous satisfaire de ces sketchs de très mauvais gout.

Par : Komla Kpogli, S.G du MOLTRA

Source : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1057378761320924&id=100011464296971

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS