fbpx

Ex-em-plaire !!! Un dessin animé raciste et négrophobe a été supprimé de YouTube suite à une mobilisation massive et exemplaire des internautes...

Société
Typographie

Un conte de fées pour enfants notoirement raciste négrophobe produit par My Pingu TV et diffusé sur la chaîne YouTube "Fairy French Tales" en plusieurs langues a été dénoncé massivement par les internautes. Dans la vidéo qui a été visionnée plus de 380 000 fois, Dina la princesse blanche perd "sa beauté et sa jeunesse" et devient noire de peau avec les cheveux crépus, à cause d'un mauvais sort que lui a jeté le roi des cieux...

Suite à une dénonciation vigoureuse réalisée par la célèbre conteuse ivoirienne Marie-Gabrielle Tacka BOUA NE GRAH et surtout, grâce la mobilisation massive et exemplaire qui s'en est suivie dans le monde entier, YouTube a été obligée de retirer cette série de vidéos foncièrement racistes et négrophobes.

L'indignation unanime des noir.e.s du monde entier et surtout, l'action de dénonciation massive et immédiate qui s'en est suivie est un fait exemplaire et exceptionnel. Cette mobilisation exemplaire marque certainement un tournant important dans la prise de conscience des africains partout dans le monde. Oui, EX-EM-PLAIRE !!! C'est le maître mot en pareilles circonstances, mais revenons sur les faits.

“Dina et le prince” est un conte de féés sous la forme d'un dessin animé dans lequel l'on peut suivre l’aventure d’une princesse à la peau blanche et aux cheveux lisses qui “perd sa beauté” après avoir été victime d’un sort jeté sur elle par le "roi des cieux" pour avoir révéler à son prince qu'elle était un "ange" et qu'à ce titre, "elle se retirait tous les soirs pour aller chanter au paradis."

Le dessin animé décrit la princesse comme la plus belle femme du royaume, dûment représentée par sa peau blanche et ses cheveux lisse.

Le portrait de la princesse décrite comme la plus belle femme du royaume
Le portrait de la princesse décrite comme la plus belle femme du royaume

Maudite par le "roi des cieux" pour avoir révélé la vérité à son prince, la princesse perd alors "sa jeunesse et sa beauté" et devint une fille..."noire aux cheveux crépus", à la surprise de son prince qui découvre le nouveau visage devenu "laid" de sa princesse... Et le narrateur de préciser: “Dina (...) n’était plus aussi belle qu’avant. Elle ne rayonnait plus et son visage était marqué”.

Le portrait de la princesse quand elle perd sa beauté et devient laide
Le portrait de la princesse quand elle perd sa beauté et devient laide

Postée sur la chaîne Youtube "French Fairy Tales" depuis 18 juillet 2019, cette vidéo produite par My Pingu TV en plus de 18 langues différentes (français, anglais, arabe, italien, espagnol, albanaise,...), avait déjà atteint plus de 380 000 vues (version française) avant d'être supprimée par YouTube ce lundi 22 juillet.

La vidéo d'alerte "Message aux noir.e.s du monde" à l'origine de la vague de mobilisation générale...

À l'origine de cette grande mobilisation générale se trouve une vidéo signée par Marie-Gabrielle Tacka Boua Né Grah, conteuse ivoirienne célèbre et ardente promotrice culturelle africaine. Voici l'intégralité de sa vidéo live intitulée "Message aux noir.e.s du monde (Dina et le prince)".

Devant un mouvement collectif d'indignation citoyenne, qui a touché jusqu'au monde politique, YouTube a déjà retiré la plupart des versions de cette série de vidéos foncièrement racistes. Et chaque seconde qui passe enregistre de nouvelles protestations, à la hauteur d'un tel scandale...en 2019.

Ci-dessous quelques réactions emblématiques, dont celle du député Guyanais Gabriel Servile ainsi que celle Bamouhé, un célèbre blogueur :

L'indignation unanime des noir.e.s du monde entier et surtout, l'action de dénonciation massive et immédiate qui s'en est suivie est un fait exemplaire et exceptionnel. Cette mobilisation exemplaire marque certainement un tournant important dans la prise de conscience des africains partout dans le monde.

Vous avez dit "supprimé" ...Et après ? Aucune poursuite contre les producteurs et les distributeurs de cette série de vidéos, dont le niveau de racisme primaire ne fait aucun doute...? À quoi servent ses nombreuses associations de noir.e.s ne justifiant leurs raisons d'être et leur subvention étatique que par leur combat contre l'anti-raciste, la négrophobie, l'afro-phobie, l'afro-feminisme, ou autres termes exotiques ? La question mérite observation, analyse et réponse. Wait and see.

Par : La rédaction - AfroPolitis.com

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS