fbpx

Géopolitique : À la suite du Mali, le Cameroun vient de signer un accord de Défense avec la Russie

Politique
Typographie

Le Cameroun et la Russie vient de signer ce 12 avril 2022, un nouvel accord de coopération militaire avec la Fédération de Russie. C'est Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, qui a signé l'accord lors de sa rencontre à Moscou, avec son homologue russe, Sergueï Choïgou.

Les résultats visible de l'armée russe qui est entrain de ramener la sécurité au Nord du Mali et en Centrafrique, et de gagner la guerre en Ukraine, ont fini par convaincre le Cameroun, et de plus en plus de pays africain, que Moscou pourrait également aider à renforcer la sécurité du pays et vaincre les terroristes de Boko Haram.

Ce nouvel accord qui se présente sous la forme d'un document de treize(13) pages avec un total de 15 articles, a été paraphé par les deux ministres de la Défense respectifs.

Et cet accord, qui a une durée de 5 ans renouvelables, "entre en vigueur trente (30) jours après la réception par voie diplomatique de la dernière notification écrite relative à l'accomplissement par les Parties des procédures internes requises."

Ci-dessous l'intégralité de cet accord qui été dévoilé avec l'agrément des autorités camerounaises et russes.

Loading...

Il est à noter que même si ce nouvel accord ressemblent grandement aux termes du précédent accord, signé avec la Russie en 2015, il va bien plus loin dans beaucoup de domaines. À cette époque, l’accord avait été conclu avec Alexandre Fomine, chargé de la coopération « militaro-technique » avec les armées étrangères et actuel vice-ministre de la Défense russe.

L'article 2 dudit accord dispose que la coopération interviendra dans les domaines précis :

  • L'échange d'opinion et d'informations en matière de politique de défense et de sécurité internationale,
  • Le développement des relations dans le domaine de la formation conjointe et l'entraînement des troupes;
  • Le génie militaire,
  • L'enseignement militaire(la médecine, la topographie, l'hydrographie, le sport et la culture);
  • L'échange d'expérience de maintien de la paix et d'interaction dans les opérations de soutien à la paix sous l'égide de l'ONU
  • L'interaction dans les activités de lutte contre le terrorisme et la piraterie;
  • L'organisation et la réalisation des événements sportifs et culturels;
  • Et tous autres domaines de coopération conformément aux conventions entre les parties.

Cet accord de coopération militaire vient renforcer ainsi les relations de partenariat entre ces deux Etats, et se fonde sur les mêmes principes de "souveraineté, égalité, du respect mutuel des intérêts et non intervention dans les affaires intérieures...
Approuvant l'importance du dialogue en matière de sécurité internationale et régionale, de stabilité et de compréhension mutuelle dans le domaine de la politique de défense des Etats-Parties."

Notons que le Cameroun compte déjà dans son arsenal, des hélicoptères de combats Mig fabriqués en Russie, et cette flotte aérienne pourrait être modernisée très prochainement.

L'extrême Nord du pays est régulièrement attaqué par les hordes de terroristes armés regroupés au sein de la nébuleuse Boko Haram, appuyé par le groupe terroriste Etat Islamique qui veut imposer un état islamique au Nord du pays.

Enfin, précisons que le ministre de la Défense du Cameroun s'est également rendu en Turquie, dont les drones militaires d'attaques ont démontré leurs capacités offensives dans la guerre en Ukraine, et qui pourraient servir à vaincre les "terroristes" de Boko Haram.

Et pour finir de finir, la rédaction vous propose le décryptage de cet accord de coopération de Franklin Nyamsi

Vidéo : Décryptage de l'accord de coopération militaire par Franklin Nyamsi

Par Kouadio Kouamé, directeur de la rédaction.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS