fbpx

[Société] Hommage : ''Black Panther est mort. Vivent Blacks Panthers ! ''

Société
Typographie

L’acteur africain - américain Chadwick Boseman, le Black Panther le plus emblématique est décédé ce vendredi 28 août 2020 à l’âge de 42 ans. Rappelons que le film black Panther a marqué un tournant culturel majeur pour le monde, et en particulier pour la communauté noire car pour la première fois, un film hollywoodien portait à l'écran un super-héros noir, tronquant les stéréotypes habituels d'une Afrique pauvre et misérabiliste contre une Afrique luxuriante et prospère, technologiquement avancée, partageant même sa science avec le reste du monde. Aujourd'hui le monde panafricain rend un hommage mérité et ému à un héros de la dignité noire des temps modernes. "Black panther est mort, vivent blacks Panthers !"

Sorti dans les salles le 14 février 2018, le film black Panther a été l'un des plus gros succès du cinéma américain de ces dernières années. Le blockbuster américain est arrivé en première place du box-office nord-américain dès sa sortie. et a franchi, en un temps record, la barre du milliard de dollars de recettes mondiales. Dès sa sortie en France, le film a attiré plus de 3,5 millions de spectateurs. En Chine, il aura un grand succès, avec 67 millions de dollars de recettes le premier week-end d’exploitation.

Ecrit et réalisé par Ryan Kyle Coogler, un africain - américain devenu l'une des étoiles montantes du cinéma mondial, un deuxième opus du film Black Panther est en préparation de 2022, au moment où survient la mort de l'acteur principal ce vendredi 28 août 2020, des suites d'un cancer du colon, maladie qu'il n'a jamais évoqué publiquement.

Chadwick Boseman, l'acteur vedette dans Black Panther a quitté la scène terrestre depuis son domicile de Los Angeles, entouré de sa femme et de ses proches, après avoir lutté pendant quatre ans contre la maladie, comme le précise un communiqué publié sur son compte Twitter par sa famille, où nous pouvons lire notamment : « Incarner le roi T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière ».

Avant de devenir le premier super-héros noir à être porté sur le grand écran, Chadwick Boseman avait incarné la légende du base-ball Jackie Robinson dans "42", un film de Brian Helgeland, et il avait joué le rôle du célébrissime James Brown dans "Get on Up", de Tate Taylor. Il a également joué dans "Da 5 Bloods", un film de Spike Lee, et dans bien d'autres films, où il tournait parfois entre deux séances de chimiothérapie.

Né en Caroline du Sud le 29 novembre 1976, d’une mère infirmière et d’un père entrepreneur originaire de la Sierra Leone, Chadwick Aaron Boseman est devenu avec Black Panther le premier super-héros noir à qui un film de la franchise Marvel était entièrement consacré.

Scénarisé par Ryan Coogler, Black Panther avait rassemblé, outre Boseman, un casting d’acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood (dont l’oscarisée Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya) et bénéficié d’un budget de production et de promotion faramineux.

Adaptation cinématographique des aventures du premier super-héros noir créé en bande dessinée par le studio Marvel Comics en 1966, le film raconte le combat mené par le roi T’Challa pour défendre sa nation : le Wakanda.

Black Panther : un tournant "historique et commercial" majeur...

Nommé pour l’Oscar du meilleur film – une première pour une adaptation de bande dessinée – et encensé par la critique, Black Panther avait été célébré aux Etats-Unis comme un moment culturel important pour avoir renversé les stéréotypes en dépeignant un continent africain prospère accueillant des réfugiés et étendant sa technologie au reste des nations du monde plus pauvres, ce qui est en soi un tournant historique majeur pour le monde noir.

En produisant Black Panther, Kevin Feige et les studios Marvel ont fait preuve d'une grande intelligence marketing en misant sur les revendications des noires. En effet, les films portant à l'écran le héros blanc qui vient sauver le monde à lui tout seul ne faisaient plus recettes ! C'est ce que reconnaît le sociologue Michel Bampély, qui travaille sur les cultures urbaines et les industries culturelles :

« Marvel et Kevin Feige [le producteur] ont montré ici une très grande intelligence marketing. Ils ont eu un temps d'avance en s’inspirant des revendications des minorités. Le héros blanc qui vient sauver le monde tout seul, ça ne marche plus ! »

Black Panther : "un hommage mérité et ému à un super-héros"

C'est avec une vive émotion que le monde noir a accueilli la mort de son premier super-héros incarné au cinéma, et c'est à l'unisson que les activistes panafricains et les noirs en général ont rendu hommage mérité à Chadwick Boseman qui, part son rôle magistral a inspiré positivement des générations entières de noirs, partout dans le monde.

Pour Nysymb Lascony, chercheur pluridisciplinaire et documentariste dans les humanités classiques africaines, Chadwick Boseman "était pimpant dans son rôle de Panthère" et a su projeter la vision d'une future puissance africaine insoupçonnée à l'écran :

WAKANDA
(in memoriam CHADWICK BOSEMAN : 1977 - 2020)
Aussi JEUNE, aussi FLAMBOYANT, et tout s'arrête subitement. Chienne de vie !
Le souffle est un CREDIT qui peut s'épuiser à tout moment. Nul n'en contrôle la durée
Nous accumulons par cupidité, nous épargnons pour des lendemains INCERTAINS.
Au cinéma, j'y vais très rarement. L'avant dernière fois c'était pour te voir à l'écran sous insistance d'un adolescent. C'est l'unique fois que j'ai pu mesurer ta prestance. Tu étais pimpant dans ton rôle de PANTHERE;. .
Merci pour ta PROJECTION, celle d'une future puissance insouçonnée.
WAKANDA, j'y crois
Bonne traversée du côté de MPEMBA. Nysymb Lascony, chercheur pluridisciplinaire dans les humanités classiques africaines

Comme Lascony, beaucoup de noirs dans le monde ont ressenti à la fois un sentiment de fierté, de foi en l'avenir et de gratitude pour leur super-héros, comme l'écrit sur son mur facebook Maonghe Mbaitjongue, un membre de notre communauté AfroPolitis.com:

La fiction peut faire beaucoup !
Le film "Black Panther".. ce Super Héro Noir, King Tchalla, son pays le "Wakanda", son unité spéciale de guerrières surpuissantes, son signe de ralliement avec les bras croisés devant le torse et tout son imaginaire nous ont rendu.e.s Fier.e.s ou encore plus Fier.e.s, nous Noir.e.s à travers le monde..
Chadwick Boseman, l'acteur qui a joué le rôle principal.. est décédé hier d'un cancer. Son travail dans ce film et dans tous les autres l'a rendu éternel...
Rest in Power. Maonghe Mbaitjongue

Pour Kafui Ekue,Traditionaliste Initiateur & Thérapeute, la cause de la mort du super-héros doit nous interroger sur nos habitudes alimentaires et de bien-être en occident, car dit-il ce monde occidental cancérigène du tout-industriel n'est pas le nôtre et nous exhorte à modifier nos habitudes de consommation en connaissance de causes :

"C'est un frère Africain qui s'en va et dont le départ nous porte encore un message : Ce monde là, ce monde cancérigène n'est pas le nôtre.
Surveillons ce que nous mangeons, ce que nous buvons... notre ADN se trouve dénaturé, par leur nourriture industrielle génétiquement modifiée, qui détruit notre mélanine....
Il y a tant à dire sur la question mais ce n'est pas le lieu.
Que les Ancêtres accueillent le frère dans l'Amenti et que son Ka soit vivifié pour une réincarnation sur les terres du milieu. L'heure du Retour est."Kafui Ekue, traditionaliste initiateur & thérapeute

Avec le retour aux ancêtres de CHADWICK BOSEMAN, le monde noir perd certes un super-héros incarné à l'écran, mais gagne des millions de super-héros à travers la conscience éternelle de tous les futur.e.s héros et héroïnes noirs qui auront à charge de construire (pour de vrai cette fois-ci), le Wakanda : la super puissance africaine.

BLACK PANTHER EST MORT...QUE VIVENT BLACKS PANTHERS !

Par Kouadio KOUAME, directeur de la publication AfroPolitis Média

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS