fbpx

[ Droit de réponse ] Un africain réagit à l'article du journal 'Le monde' intitulé : « Ces "lions africains" qui grignotent les marchés des multinationales »

Economie
Typographie

Un africain réagit en vidéo à l'article du journal "le monde" qui semble s'inquiéter que des entreprises africaines commencent à se développer au point de concurrencer les multinationales françaises. Afropolitis vous propose de suivre cette réaction fort pertinente de Chris Tucker, animateur de la page facebook à succès "LA POLITIQUE AFRICAINE POUR LES NULS"

Nous vous proposons de suivre ci-dessous la vidéo, suivie d'une petite explication de texte. après de l'article du journal "le monde".

Dans cet article du journal lemonde.fr , il est écrit:

"Longtemps, ces compagnies africaines ont souffert d’un déficit d’accès aux capitaux", sans nous en donner les raisons.

Alors comment expliquer ce déficit de financement ?

Quelques pistes d'explications ont été abordées par notre jeune analyste :

  1. Le pouvoir politique en Afrique a été confisqué pendant longtemps par des disciples de la françafrique, c'est à dire des agents occidentaux à la peau noire passés par Saint Cyr et autres science po, FMI..
  2. La monnaie Franc CFA a été confisquée, et imprimée depuis la France, elle n'imprime que 21% du budget des pays africains pour leur permettre de se financer, alors que l'Euro finance les pays européens à hauteur de 200% parfois, et le Dollar finance les Etats Unis parfois à hauteur de 400%. On a donc créé volontairement la rareté monétaire en Afrique.
  3. Les consignes claires données aux banques occidentales présentes en Afrique, de ne jamais prêter de l'argent aux africains,ne jamais offrir de financement aux entreprises africaines, car le faire pourrait les rendre concurrentes aux entreprises occidentales. Ces banques devaient se contenter d'être des banques de dépôts. qui allaient rapatrier les épargnes des africains vers la maison mère en Occident et soutenir l'économie européenne.
  4. Le rapatriement immédiat vers l'Europe des recettes effectuées par les entreprises occidentales en Afrique. Rien ne devait rester en Afrique. on fait du chiffre et on rapatrie aussitôt. rien n'est reversé dans l'économie locale. et comme en plus ces multinationales ont des monopoles, à l'instar de Orange, et Bolloré par exemple, ce rapatriement de fonds est un manque à gagner énorme de ces pays Africains

Tous ces éléments asphyxiaient l'économie africaine, et empêchaient qu'il ne pousse un jour un seul géant industriel africain.

Publicité:

  • Il a fallu que les africains se plient en 4 pour s'auto-financer, et créer des entreprises. notamment grâce aux tontines (les tontines bamilékés) suivi de l'arrivée de banques de micro-finance
  • Il a fallu une énorme solidarité de certaines ethnies (les haoussa, les yoruba.. au Nigeria) pour passer outre le manque de financement.
  • Il a fallu les transferts d'argent d'africains de la diaspora vers l'Afrique. à hauteur de 30 milliards par an pour financer des projets.
  • et enfin il a fallu un léger relâchement des dirigeants africains qui désormais dans certains pays, ne donnent plus la totalité des contrats aux occidentaux mais aussi aux chinois, indiens, et aux nationaux. n'en déplaise aux anciens colons.

Cette réponse africaine a fait progressivement pencher la balance en faveur des entrepreneurs africains. même si ce n'est que le début. car on ne peut pas comparer deux ou trois exemples comme Dangote Cement, aux milliers de de grosses entreprises occidentales encore présentes en Afrique

Mais néanmoins on sent que l'africain tente de se libérer et de reprendre le contrôle de son continent du moins sur le point économique, sachant pertinemment que les autres points suivront.

Mais bizarrement dans l'article du Monde et la plupart des articles occidentaux quand on lit le réveil de l'Afrique, on a plutôt l'impression qu'ils sont inquiets. alors que ce sont les mêmes qui disaient attendre impatiemment le développement l'Afrique, pour arrêter l'immigration arrêter les aides pour l'Afrique, etc..

Pourquoi donc les géants comme Dangote, inquiètent-ils l'occident ? Normalement ils devraient être heureux.. mais non, ça les agace ! En fait ils sont inquiets pour leurs intérêts à eux.

Conclusion: la pauvreté en Afrique était tout simplement entretenue.

Auteur: Chris Tucker

Afropolitis vous invite à suivre les pages facebook :

La Politique Africaine Pour Les Nuls

Promote Your Page Too Afropolitis

Faites également la promotion de votre Page
BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir nos articles exclusifs par e-mail.