fbpx

[Cameroun] Un groupe d'investisseurs chinois prêt à investir 1 200 milliards de FCFA dans l’énergie et le logement

Economie
Typographie

Selon le gouvernement, le Cameroun a besoin d'environ 3 millions de logements. Ce mercredi 20 avril 2016, un groupe d'investisseurs chinois prêts à injecter plus de 1 200 milliards de FCFA dans ce secteur d'activité ainsi que celui de l'énergie, a donc été reçu à la Présidence de la République du Cameroun.

L’énergie et le logement au Cameroun attirent les investisseurs chinois. Un groupe d’investisseurs, constitué par les responsables de la compagnie chinoise Poly Technologies Group, a été reçu par le Secrétaire Général de la Présidence de la République, en la personne de M. Ferdinand NGOH NGOH, au nom du Chef de l’État, Paul Biya.

Publicité:

Le groupe Poly Technologies entend investir au Cameroun, dans le domaine de l’électricité, de même que dans les logements sociaux. A travers son partenaire britannique New Edge, le groupe souhaite étendre ses investissements au domaine du Gaz et de l'électricité.

Pour ce faire, des financements d’un montant de 2,5 milliards de dollars américain, soit 1 200 milliards de FCFA, auraient été déjà mis sur la table, a-t-on appris de source officielle.

Le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh a échangé avec ses visiteurs sur les opportunités et la faisabilité des projets dont ils sont porteurs. Même si le dernier mot n’a pas été dit sur ces propositions, l’intérêt pour le Cameroun reste important d’autant que les secteurs concernés (le gaz, l’électricité et le logement) sont cruciaux et porteurs.

Rappelons que plusieurs entreprises chinoises sont déjà engagées au Cameroun dans la construction des logements sociaux. La plus récente est la China Shanxi construction engineering Cacoco BTP qui a promis d’injecter près de 60 milliards de francs CFA pour la construction de logements sociaux à Douala, la métropole économique du Cameroun, conformément à un accord signé le 29 mars 2016 avec la Communauté Urbaine de Douala (CUD).

Publicité:

Ces fonds permettront notamment de financer la première et la seconde phase de la «Cité des cinquantenaires» à Douala, soit au total, un bloc de 1000 logements sociaux, dont 500 logements pour chacune des phases. Les travaux qui débuteront en janvier 2017 permettront de doter la ville de Douala d'un millier de logements de «moyen standing», dans un contexte marqué par les difficultés des populations à accéder à un logement de qualité.

La rédaction - © AfroPolitis.com

Publicité:

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir nos articles exclusifs par e-mail.